Tel

06 22 14 96 34

E-mail

nutritionsante17@gmail.com

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 9h à 12h - 14h 18h

Troubles des conduites alimentaires

Qui n’a jamais commencé un régime pour changer de silhouette rapidement, ou y a pensé ?

Guillemet vert 3

La préoccupation de l’image corporelle est au coeur de bien des conversations et des pensées intimes. La minceur, dans notre culture, est signe de beauté, de jeunesse, de « santé », de réussite sociale… Chez les adolescentes et les jeunes adultes, il est courant d’entendre l’insatisfaction corporelle et les restrictions alimentaires.

Comment les repérer ?

Les troubles des conduites alimentaires ou TCA, se caractérisent par des perturbations graves du comportement alimentaire. Quelques questions simples peuvent aider à les repérer :

 

  • Vous faites-vous vomir parce que vous vous sentez mal d’avoir trop mangé ?
  • Vous inquiétez-vous d’avoir perdu le contrôle de ce que vous mangez ?
  • Avez-vous perdu plus de 6 kg dans les derniers 3 mois ?
  • Avez-vous pris plus de 6 kg dans les derniers 3 mois (en dehors de toutes maladies thyroïdiennes)?
  • Pensez-vous que vous êtes gros(se) alors que d’autres vous trouvent trop mince ?
  • Diriez-vous que la nourriture domine votre vie ?
  • Pensez-vous au moyen de ne pas grossir tous les jours ?

 

Tous ces signes ne constituent pas un diagnostic des troubles du comportement alimentaire, mais doit alerter. Si vous (ou une personne de votre entourage) avez répondu « oui » à au moins 2 questions, lisez ce qui suit et contactez-moi si vous souhaitez en savoir plus.

1 - L'anorexie mentale

L’anorexie mentale se caractérise par une restriction alimentaire stricte et volontaire pendant plusieurs mois, voire années.

Ce diagnostic concerne typiquement les adolescentes et repose sur la classique triade symptomatique (les « 3A ») :

  • Anorexie (restriction alimentaire stricte et volontaire) ;
  • Amaigrissement (poids de dénutrition) ;
  • Aménorrhée (absence de règles chez les femmes post-pubères).

La personne souffrant d’anorexie lutte activement contre la faim. Certaines y parviennent de façon continue (type restrictif) ; d’autres sont parfois sujettes à des crises de boulimie qu’elles vont compenser par des vomissements provoqués ou la prise de purgatifs (laxatifs, diurétiques, lavements). Le sport à outrance et l’hyper-investissement intellectuel sont des conduites fréquemment associées. Chez toutes ceci étant, on retrouve une peur intense de prendre du poids et une modification de l’image de son corps

2 - La boulimie

Elle se caractérise par des épisodes répétés de crises de boulimie*, suivies de comportements compensatoires inappropriés tels que des vomissements provoqués, l’emploi abusif de laxatifs, diurétiques ou autres méd